mercredi 26 novembre 2014

AVIS DE RECHERCHE


         Non, je n'ai pas disparue. Je me rends compte que les dernières nouvelles datent du mois de Juin.
Il y a eu les vacances d'été, la rentrée scolaire, les vacances de Novembre,  ....  
Je suis donc restée très silencieuse (chose incroyable et inconcevable pour ceux qui me connaissent)

Comme quoi, tout est possible. Je n'ai pas été très bavarde sur vos blogs aussi mais j'ai une bonne excuse car j'ai été très occupée. Occupée depuis deux mois sur la construction d'un autre étage de ma maison de souris.


                      

J'ai travaillé sur le volume de la chambre des parents et la chambre des enfants. J'ai sorti mes cartons et mon cutter. Je travaille uniquement de cette façon. Le carton est un matériau simple a découper, il est léger a manipuler et le carton est un matériau qui ne coute pas cher. J'utilise des cartons de récupération. J'ai besoin de voir le volume en vrai pour me rendre compte de l'espace. Un plan ne me suffit pas pour avoir une idée  du volume. Voir mon idée en trois dimensions m'aide a faire des choix.



La chambre des enfants se trouve au dessus de la chambre de Ninette .

Depuis le début, j'ai toujours voulu que les enfants soient tous dans la même chambre.
Il y a pourtant assez de place dans cette grande maison pour faire une chambre pour chaque souriceau.
Mais cette idée n'aurait pas fait " famille de souris ".
Je voulais une chambre ou je pourrais voir cinq petits lits d'un seul coup d'oeil. J'imaginais une chambre remplie de lits, de couvertures, des jouets éparpillés partout. Un vrai " Capharnaüm". L'idée de départ est très sympa mais très compliquée a réaliser.  La surface de la pièce est identique à la surface de la chambre de Ninette. C'est un volume assez grand pour faire la chambre d'une grand-mère avec un seul lit et une petite salle de bain au fond de la pièce. Mais c'est un volume trop petit pour y ranger 5 lits ! Je suis partie dans plein de directions différentes sans jamais trouver la solution. Je n'avais jamais assez de place et les cinq lits étaient toujours trop grands.

J'ai découpé et jeté beaucoup de cartons avant de trouver une solution.

En cherchant une idée de lit sur internet, j'ai trouvé une image de lit "clos ".



C'est un lit ancien, très typique d'une région de France " la Bretagne ". Les lits pouvaient être fermés avec des portes. on fermait les portes pour se protéger du froid et des animaux qui vivaient souvent dans la même pièce.
J'ai tout de suite eu le déclic. c'était la meilleure solution pour la chambre des enfants.


Il faut faire des lits "clos " superposés.



Une fois l'idée trouvée, cela a été très facile de mettre en place le volume de la chambre.



     Pour éviter que la chambre soit tout en longueur et ressemble à un couloir, j'ai construis une petite partie de la chambre (le mur de droite) en surplomb de la partie centrale de la maison qui est réservé à l'escalier. 


C'est aussi pour éviter de se retrouver dans une chambre toute en longueur que j'ai choisi de désaxer l'ouverture de la porte. Elle n'est pas face aux lits superposés. Cette porte est volontairement imposante pour capter notre regard en premier et éviter le coté étouffant que pourrait donner le mur avec les lits superposés qui vont jusqu'au plafond. Derrière la porte , il y a assez de place pour créer une alcôve . Dans cette alcôve, il y a de la place pour un cinquième lit.


Les lits superposés seront séparés en deux modules différents. Ils sont reliés par une petite échelle qui permet aux souriceaux de grimper dans les lits supérieurs.



Il y a une petite fenêtre entre les deux blocs . Elle apportera de la lumière dans la chambre.


Chaque bloc de lit sera différent. Les lits du bas se fermeront avec des rideaux et les lits du haut avec des volets. Je pense qu'ils seront tous peins, avec des motifs. En bas de chaque lit, il y a deux gros tiroirs avec le nom du propriétaire marqué dessus.


Pour la chambre des parents, le volume a été très facile a trouver. J'avais un impératif, diviser le volume de la pièce en deux dans le sens de la profondeur. Il y a dans la petite pièce du fond un escalier qui descend dans la salle de bain située à l'étage en dessous.  Je ne voulais pas, comme dans la chambre de Ninette, faire une salle de bain au fond de la chambre. Et puis cela me fait travailler des volumes très différents. J'ai un rectangle au sol qui se transforme en carré au plafond . 


De chaque coté du lit , il y a deux petites portes. Je les ai vitrées pour que l'on puisse voir ce qu'il y a derrière ... un dressing et l'escalier .


Les volumes sont faits, mais il y a encore beaucoup de travail avant de pouvoir vraiment se lancer dans la construction de ces deux pièces.

Pour l'instant, je travaille sur les finitions du grand escalier de la maison. Et je suis loin d'avoir fini !!